Pour les ordures ménagères, seuls les conteneurs mis en place et agréés par le Sictom (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères) de la région de Rambouillet sont collectés.

Après chaque collecte les conteneurs doivent être rentrés.

Calendrier de collecte

 

Logo de la société SICTOM
9 rue André Marie Ampère
78120 Rambouillet
Tel : 0 800 49 50 61 (n° vert gratuit)

Site Internet : http://www.sictomregionrambouillet.com/

 

Ordures ménagères résiduelles

La catégorie « Ordures Ménagères résiduelles » correspond aux déchets produits par les ménages et les activités commerciales et artisanales :

  • Les déchets provenant de la préparation des aliments et du nettoiement normal des habitations et bureaux, débris de verre ou de vaisselle, cendres, feuilles, chiffons, balayures et résidus divers déposés aux heures de la collecte, dans des récipients placés devant les immeubles et habitations individuelles ou à l’entrée des voies inaccessibles aux camions conformément aux règlements de collectes en vigueur.
  • Les déchets qui proviennent du « bricolage familial » à condition d’être déposés dans des récipients dans les mêmes conditions que les déchets visés ci-dessus.
  • Les déchets assimilés qui sont les déchets de même nature que ceux des ménages, éliminés dans les mêmes conditions que ceux issus des ménages, mais produits par toutes activités professionnelles, privée ou publique et pouvant être collectés sans sujétion particulière.
  • Les déchets assimilés provenant des écoles et de certains bâtiments publics, déposés dans des récipients dans les mêmes conditions que les déchets des habitations et bureaux.

Cette énumération n’est pas limitative et des « matières » non dénommées pourront être assimilées aux catégories spécifiées ci-dessus.

Ne sont pas compris dans la dénomination d' « ordures ménagères résiduelles » :

  • Les déblais, gravats, décombres et débris provenant des travaux publics et particuliers.
  • Les déchets provenant des établissements artisanaux, industriels et commerciaux, non assimilables aux ordures ménagères.
  • Les déchets contaminés provenant des hôpitaux ou cliniques, les déchets issus d’abattoirs ainsi que les déchets spéciaux qui, en raison de leur inflammabilité, de leur toxicité, de leur pouvoir corrosif ou de leur caractère explosif ne peuvent pas être éliminés par les mêmes voies que les ordures ménagères sans créer de risques pour les personnes et l’environnement.
  • Les cadavres d’animaux, sources de risques sanitaires, ne peuvent pas être éliminés par les mêmes voies que les ordures ménagères.
  • Les déchets qui, par leurs dimensions, leur poids, ou leur mesure, ne pourraient être chargés dans les véhicules.
  • Les déchets verts, notamment branchages et pelouses, présentés en vrac.
  • Les déchets de balayage mécanique ou manuel autres que ceux proposés à la collecte dans des récipients utilisés pour les déchets des habitations et bureaux.

Cette énumération n’est pas limitative et des « matières » non dénommées pourront être assimilées aux catégories spécifiées ci-dessus.

 

Emballages, journaux, magazines

Les fractions « journaux-magazines » et « emballages » sont réunies en un seul flux.

Les « emballages, journaux et magazines » correspondent aux déchets tels que définis ci-dessous produits par les ménages et les activités commerciales et artisanales :

  • Les journaux et magazines.
  • Les brochures, revues et catalogues.
  • Les prospectus publicitaires.
  • Les annuaires.
  • Les enveloppes.
  • Les déchets d’emballages en papier ou en carton issus des ménages.
  • Les briques alimentaires (boites de lait, etc.).
  • Les déchets d’emballages en plastiques issus des ménages (en PVC, PET et PEHD) tels que les bouteilles et les flacons usagés en plastique (bouteilles d’eaux minérales ou de boissons gazeuses, bidons de lessive, produits ménagers non toxiques, etc.).
  • Les emballages et flaconnages en métal tels que les emballages constitués d’acier (boites de conserve, etc.) ou d’aluminium (barquettes alimentaires, canettes de boissons gazeuses ou non, etc.) vidés de leur contenu.

Cette énumération n’est pas limitative et des « matières » non dénommées pourront être assimilées aux catégories spécifiées ci-dessus.

Ne sont pas compris dans la dénomination « emballages, journaux et magazines » :

  • Les affiches, les papiers cadeaux, les papiers kraft, les papiers pelliculés.
  • Les classeurs et les couvertures rigides.
  • Les papiers peints, les papiers d’essuyage.
  • Les boîtes à œufs plastiques.
  • Les petits emballages ménagers tels que les pots de yaourt, etc…

Cette énumération n’est pas limitative et des « matières » non dénommées pourront être assimilées aux catégories spécifiées ci-dessus.